lundi 21 septembre 2015

Hésitations



Terminale, dernière ligne droite. On nous a préparé toute notre vie scolaire à cette année. Combien de fois les profs nous on parler du bac si bien qu'il est devenu notre but suprême. Me voilà cette année à la fin de mon parcours scolaire, à la porte des études supérieures. On passera l'année à essayer d'avoir ce diplôme dont on nous a rabâché l'importance. 

Si je n'ai pas beaucoup d'appréhension à le passer, ça en est une toute autre qui me ronge (j'exagère un petit peu là non ?). Car non le bac n'est pas le but à atteindre. Il y a encore une longue route derrière. Ce n'est qu'un péage sur l'autoroute

Lorsque je pense a mon orientation pour l'année prochaine j'ai peur. Oui peur, une peur de l'intérieur. J'essaie de ne pas y penser car sinon ça me donne mal au ventre comme un vide. Je suis une personne assez zen et c'est peut être pour cela que je m'inquiète. Je me rend compte que c'est une chose qui me stress. J'ai toujours suivi un chemin tout tracé (au niveau scolaire) sans me poser de question. Je savais que j'irais dans un lycée général que je ferais un bac S. C'était évident pour moi.

Vers la troisième je me disais que je deviendrais architecte et cette idée m'est restée en tête depuis. Et maintenant je doute. Je n'arrive plus a voir les autres métiers comme des possibilités mais je ne suis plus sûre de mon choix. Est-ce que c'est vraiment ce que je veux ? A quatre mois de ma liste des vœux je suis dans le flou total et ça me fait peur bien plus que le bac. J'ai peur de me tromper, de choisir quelque chose au hasard sans réfléchir.

Je me rend compte que je fais un blocage. Lorsque je fais des recherches sur des écoles ou des orientations possibles, impossible de me concentrer : je bloque comme si j'avais peur de la suite. Pour en revenir au métier d'architecte, pour être acceptée à l'école de Paris il faut passer un concours et présenter un dossier de notre travail, avoir des bases en dessin. Si je veux être prête je dois commencer dès maintenant même si je ne suis pas sûre de mon/mes choix.

Cet article n'a pas de réponse, je voulais juste confier mes hésitations et cette étrange sensation que j'éprouve quand je pense a mon orientation. Je voulais depuis longtemps écrire des articles de ce genre sans savoir quel sujet aborder. Je ne sais pas si j'ai trouvé les bons mots pour exprimer ce que je ressent. Ces types d'articles s'amélioreront sûrement au fil du temps.

Partager avec moi dans les commentaires si vous êtes/avez été dans le même cas que moi ou si au contraire vous saviez quoi faire sans hésitation.

Je profite également de ce "billet d'humeur" pour vous remercier d'être une centaine à me lire chaque semaines. C'est en sachant cela que je continue à poster et que je me tient à un article par semaine. Alors merci beaucoup ! 

Alizarine 

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. Merci Leeloo tu viens de me refaire penser a ça 😢😢😢
    Vas y je suis au bout de ma vie là, je sais toujours pas non plus c est horrible...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un choix que je suis pas prêté à faire je trouve.

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Moi aussi je ne sais pas vraiment quoi faire plus tard car je me dis que je pourrai me tromper de voix, que je pourrai peut être ne pas atteindre mon but, que peut être ce qui me passionne dans le métier que j'envisage va me déplaire au fur et à mesure du temps.. Mais après ? Si on ne tente rien et qu'on attend à rien faire on ne fera au final jamais rien. Je pense qu'il faut tout simplement se lancer (en visant quelque chose qui nous intéresse un minimum vu qu'un travail c'est une grande partie de sa vie hein =D) et puis qui vivra verra ! Après autour du design il y a beaucoup de chose (autre que l'architecture) donc à toi de voir ce que tu préfère et lance toi ! C'est aussi en s'investissant qu'on se met à aimer ce que l'on fait !

    Pleins de bizouxx :*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire
      Oui il faut trouver ce qu'il nous plait et quand on trouve les recherches doivent sûrement se faire toute seule. De toute façon on a pas le choix faudra bien se lancer un jour !

      Supprimer