lundi 30 mai 2016

Tête du dimanche

haut H&M
jean Jennyfer
bottines Jennyfer
bracelet Moa
collier Six
Boucles d'oreilles Six
perfecto La Canadienne
Dimanche soir, encore en pyjama jogging la tête du matin comme si je venais de sortir du lit et les cheveux qui ont abandonné l'idée d'être correct. Je n'ai toujours pas émergé depuis ce matin (qui était midi pour moi je vous l'accorde) J'aurais pu m'habiller, prendre une douche, me passer de l'eau fraiche sur le visage mais non : aujourd’hui c'est dimanche ! Parce que ce jour qui hésite à être merdique ou génial se doit d'avoir ses rituels. Pour ma part c'est dodo (cool !), blog, devoirs (pas cool !) et parfois pâtisserie.

Les routines du dimanche des youtubeuses beautés me font bien rire. Au grand maximum je fais l'effort de mettre ma crème hydratante le soir mais, à part ma douche tellement sacrée, je déteste prendre soin de moi. Paradoxal pour une fille fan de fringues et de maquillage. Oui j'adore sentir l'odeur des crèmes chez The Body Shop ou regarder les nouvelles inventions à Sephora mais une fois achetées, je regarde ces produits dans ma salle de bain comme un énième devoir du dimanche :  "oh la barbe de mettre de la crème je le ferais demain !" Bienvenue dans la team peau de croco.

Je ne sais pas vraiment pourquoi je vous raconte tout ça surtout que ça n'a strictement rien à voir avec ces photos. Peut être que c'est mon humeur d'aujourd'hui ; j'aurais voulu rester sous la couette. Finalement je ne serais réveillée qu'après ma douche ... Un peu tard peut être ?

Mes cheveux ont terriblement besoin d'une tasse de café, mon visage d'un seau d'eau glacé et moi d'un rayon de soleil! J'ai mal à la tête à force de rester devant un écran toute la journée. Mais pourquoi je me plains comme ça ? Je crois que c'est parce que j'ai choisi mon camp. Je déteste les dimache enfin pas tous, juste les dimache à ne rien faire !!

Et toi ? Tu as choisi ton camp ?

PS : Désolé pour l'absence d'articles la semaine dernière, j'avais un concours de tir à l'arc dimanche dernier et j'ai oublié de m'organiser à l'avance.
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 16 mai 2016

C'est un rêve d'enfance, un souvenir oublié

Cuba 2016 

C'est un rêve d'enfance, un souvenir oublié,
Une simple cadence dans un monde de baisers.
Mais un jour tu m'as dit, quand mon âme était morte,
Qu'on irait loin d'ici, on fuirait de telle sorte
Que ce rêve ne pourrait plus jamais s'effacer.
S'éloigner du quai, plus jamais reculer.

Difficile simplement d'écrire six vers alors un poème entier, j'en suis bien incapable. Je ne suis pas certaine d'avoir l'âme d'un poète romantique mais mes aspirations au voyage m'ont aidé à écrire. Je voulais partager avec vous ces envies de Roads Trips, d'explorations, d'aventures avec un sac à dos pour seul bagage. 

Pas trop de photos possibles pour illustrer quelque chose qui n'existe pas encore, qui se forme à peine dans ma tête. Un débris de poème, une petite strophe isolée représentent sûrement mieux mes rêves encore très flous de conquête du monde. Je sais bien que ce n'est pas l'idée du siècle mais les aperçus de voyages que m'ont fait découvrir mes parents en m'emmenant en Inde, au Vietnam, au Cambodge et plus récemment à Cuba m'ont donné envie de faire la même chose accompagnée d'une amie tout aussi motivée que moi. C'est décidé l'été prochain je veux découvrir la Grèce

Mais ces projets ne sont pas encore tellement réalisables : pas le budget en tant que lycéenne qui est un panier percé en ce moment. Alors cet été je reste en France : en Vendée et à Annecy ou à la maison entourée de mes amies et ma famille. La photo de carte routière montre un endroit important de mon enfance : Cajarc. Petite ville du Périgord où j'allais chaque année dans une maison coupée du monde où même le réseau ne passe pas. Les autres photos sont des souvenirs d'anciens voyages plus ou moins récents. Et vous quel est votre rêve ? Ou bien qu'aimeriez vous accomplir dans les quelques prochaines années ?
Granville 2013 
Sri Lanka 2015
Venise 2015
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 9 mai 2016

Besoin de solitude

manteau Boohoo
débardeur Espagne
pantalon Zara
basket Stradivarius
collier  Stradivarius
En prenant des photos sur le pont de Bir-Hakeim, nous nous sommes retrouvées au milieu de trois shootings photos. Un couple de nouveaux mariés immortalisaient ce moment sur une terrasse, un garçon avait posé pied en plein milieu du passage armé d'un reflex à m'en faire baver et enfin une fille accompagnée de son copain (sûrement je pense ??) prenait les poses les plus folles sans se soucier du regard extérieur (et pour ça respect !).  Alors entre ça et les touristes déambulant avec leur perche à selfie on étaient plus très chaude pour poser devant l'objectif. On avait beau essayé de faire des efforts, tout ce passage rend mal à l'aise et difficile de n'avoir personne dans le champ.

Je comprend maintenant pourquoi je voyais autant ce fond dans les photos Instagram !! Mais peut importe on était bien décidées à terminer notre journée comme il le doit. Alors avant de se poser devant un refresha citron-citron vert on a continuer à déambuler jusqu'à arriver de nouveau sur les quais de Seine. Peu de passage un décor assez parfait, c'est tout ce qu'il nous fallait.

Cette partie des quais a une autre ambiance : des bateaux sont amarrés devant la Tour Eiffel. Leur couleur affirmées et les cordages me font penser à une destination de vacances en plein milieu du lieu le plus touristique de la capitale. C'est comme une parenthèse ... Et pour finir cet enchainement de décor un mur gravé de pleins de cœurs d'amoureux. Une façon de faire un pied de nez au pont des arts ?

Et un grand merci à Laura-Line qui même si elle fait la gueule en mode mannequin sur toutes les photos (si si on t'as cramé) reste une partenaire de shooting au top ! Et si tu es très jolie dans ce total look noir <3
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 2 mai 2016

Passionée du stiletto

chemise Pull & Bear
jupe Pimkie
bottines Eram
collier Six
bracelet Claire's
perfecto La Canadienne
 J'aurais tendance à dire que les fringues, la mode en général ne sont pas mes passions premières. Je ne me trouve pas obsédée par mon apparence. Ça ne me dérange pas de sortir de chez moi en jogging pas maquillée. Mais est-ce que je ne me voile pas la face ?

Quand j'entends ma sœur se plaindre du fait qu'elle doit se maquiller tous les matins pour aller travailler je me demande. Le fait que j'aime prendre le temps de choisir un rouge à lèvre, si je met de l'eye-liner ou du fard à paupière veut il dire que c'est une passion pour moi ? Est-ce que je donne beaucoup d'importance à toutes ces choses par rapport aux autres ?

Je me sens un peu comme un caméléon pour répondre à cette question. Quand j'ai décidé de faire un effort alors là oui les vêtements, ma coiffure, tout ça prend une réelle importance. Mais le samedi après toute une semaine de travail et quand je sais que j'ai deux heure de DS et une après-midi tir à l'arc dans la forêt je ne vois vraiment pas la peine de me mettre du mascara ou un joli collier.

Alors j'hésite. J'aime ces journées shootings dans Paris, également le shopping (à toute petite dose) et me maquiller mais je ne considère pas ça comme une passion simplement le besoin ponctuel de me sentir un peu jolie. Les fringues peuvent être un moyen pour se donner confiance en soi et c'est la raison que je choisis pour donner une réponse à pourquoi j'aime les fringues.

Et vous, êtes vous passionnées par la mode ou pas du tout ? Et pourquoi vous aimez autant les vêtements ? Je pense qu'il y a un milliers de réponses possibles et je ne suis pas certaine d'avoir moi-même réussi à répondre à la question dans cet article.
Rendez-vous sur Hellocoton !